Glossaire


A | B | C | D | E | F | G | H | I | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | Z
  • Eaux grises

    Eaux usées provenant des douches et baignoires, lavabos et éviers, à l'exclusion des eaux vannes et des excréments des cabinets d'aisances. [Terme et définition normalisés par l'ISO].

  • Eaux résiduaires

    Ou eaux usées : leur origine est principalement domestique (eaux vannes, eux grises) mais une part est également d'origine industrielle (variable suivant les agglomérations).

  • Eaux souterraines

    Les eaux souterraines proviennent de l’infiltration des eaux de pluie dans le sol. Celles-ci s’insinuent par gravité dans les pores, les microfissures et les fissures des roches, humidifiant des couches de plus en plus profondes, jusqu’à rencontrer une couche imperméable. Là, elles s’accumulent, remplissant le moindre vide, saturant d’humidité le sous-sol, formant ainsi un réservoir d’eau souterraine appelé aquifère.

  • Eaux usées

    Eaux ayant été utilisées par l’homme. On distingue généralement les eaux usées d’origine domestique, industrielle ou agricole. Ces eaux sont rejetées dans le milieu naturel directement ou par l’intermédiaire de système de collecte avec ou sans traitement. On parle également d’eaux résiduaires.

  • Eaux usées domestiques

    Eaux usées des établissements et services résidentiels qui proviennent principalement du métabolisme humain et des activités domestiques.

  • Eaux usées industrielles

    Eaux qui sont rejetées ou produites au cours de processus de production industrielle et qui n'ont pas de valeur immédiate pour ces processus.

  • Eaux usées urbaines

    Eaux usées domestiques ou mélange des eaux usées domestiques et des eaux usées industrielles et/ou des eaux de ruissellement.

  • Eclusée

    Volume d’eau lâchée à partir d’un ouvrage hydraulique (ouverture d’une porte d’écluse, turbinage d’eau stockée dans un barrage réservoir...) et se traduisant par des variations de débits brusques et artificiels.

  • Economie, gestion des services (thématique carteau)

    Ensemble des objets d'étude concernant l'évaluation économique, de la gestion des services de l'eau (évaluation coût/bénéfice, tarification, externalités…).

  • Ecosystème

    Ensemble dynamique d'organismes vivants (plantes, animaux et micro-organismes) qui interagissent entre eux et avec le milieu (sol, climat, eau, lumière) dans lequel ils vivent.

  • Ecosystemes continentaux (thématique carteau)

    Ensemble des objets d'étude s'intéressant aux milieux aquatiques continentaux (faune, habitat,…)

  • Ecosystemes littoraux (thématique carteau)

    Ensemble des objets d'étude traitant des milieux littoraux et côtiers (lagune, interface contient-océan…)

  • Ecotoxicité

    Capacité d'une substance, du fait de sa toxicité, de produire des effets nuisibles ou incommodants pour des micro-organismes, des animaux, des plantes, ou pour l'homme par le biais de
    l'environnement.

  • Effluent

    Terme générique désignant une eau résiduaire urbaine ou industrielle, et plus généralement tout rejet liquide véhiculant une certaine charge polluante.

  • Epuration

    Ensemble de techniques qui consistent à traiter l'eau soit pour recycler les eaux usées dans le milieu naturel, soit pour transformer les eaux naturelles en eau potable.

  • Erosion

    Ensemble des phénomènes qui enlèvent des matériaux à la surface d'une roche ou d'un sol, le plus souvent par la pluie, le vent et les vagues. Elle peut être d'origine physique, chimique voire biologique.

  • Estuaire

    Partie terminale d’un fleuve, de forme évasée et où la mer remonte. C’est une zone de mélange entre eaux douces et eaux marines. Ce mélange induit un gradient très important des propriétés physico-chimiques des eaux, variable dans l’espace et dans le temps.

  • Etat chimique

    Appréciation de la qualité d'une eau sur la base des concentrations en polluants incluant notamment les substances prioritaires. L'état chimique comporte deux classes : bon et médiocre. Le bon état chimique d'une eau de surface est atteint lorsque les concentrations en polluants ne dépassent pas les normes de qualité environnementale. Le bon état chimique d'une eau souterraine est atteint lorsque les concentrations de polluants ne montrent pas d'effets d'entrée d'eau salée, ne dépassent pas les normes de qualité et n'empêchent pas d'atteindre les objectifs pour les eaux de surface associées.

  • Etat écologique

    Appréciation de la structure et du fonctionnement des écosystèmes aquatiques associés aux eaux de surface. Il s'appuie sur ces critères appelés éléments de qualité qui peuvent être de nature biologique (présence d'êtres vivants végétaux et animaux), hydromorphologique ou physicochimique. L'état écologique comporte cinq classes : très bon, bon, moyen, médiocre et mauvais.Pour chaque type de masse d'eau, il se caractérise par un écart aux conditions de références (conditions représentatives d'une eau de surface pas ou très peu influencée par l'activité humaine).

  • Etiage

    Période de plus basses eaux des cours d’eau et des nappes souterraines (généralement l’été pour les régimes pluviaux).

  • Eutrophisation

    Enrichissement excessif des cours d’eau et des plans d’eau en éléments nutritifs, essentiellement le phosphore et l’azote qui constituent un véritable engrais pour les plantes aquatiques. Elle se
    manifeste par la prolifération excessive des végétaux dont la écomposition provoque une diminution notable de la teneur en oxygène. Il s’en suit, entre autres, une diversité animale et végétale amoindrie et des usages perturbés (alimentation en eau potable, loisirs,...).

  • Evaluation économique

    Analyse comparative de différentes options sur le plan de leurs coûts et de leurs conséquences.
    L’évaluation économique permet d’estimer la valeur des biens (ou services).

  • Évapotranspiration

    Somme des flux de vapeur d’eau provenant d’une part de l’évaporation de l’eau des sols, des eaux de surface et de la végétation mouillée, d’autre part de la transpiration des végétaux.

  • Evénements extrêmes (thématique Carteau)

    Ensemble des objets d'étude traitant des événements extrêmes (précipitations intenses, mousson, cyclone, inondation…)

Bas de page