Soutenance de thèse-État de la qualité des eaux de l'estuaire de la Gironde : cas du cadmium et des butylétains

Frédérique POUGNET,soutiendra sa thèse le 12 février à 14h à Bordeaux.
L'estuaire de la Gironde est affecté par une pollution polymétallique historique, dont la contamination persistante en cadmium (Cd) empêche une reprise complète et le développement de la conchyliculture girondine, avec un risque potentiel pour le 1er site ostréicole français (Marennes-Oléron). D'autre part, le suivi de l'état de la qualité chimique des masses d'eau, mis en place par la Directive Cadre sur l'Eau (DCE) a déclassé en 2009 la masse d'eau « Gironde centrale » à cause de niveaux élevés en tributylétain (TBT), hautement toxique et interdit depuis plusieurs décennies, détecté dans l'estuaire de la Gironde.

Bas de page